Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry    Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry

Dimensions (uvre) : 32,5 cm x 25 cm / Dimensions (support) : 39,5 cm x 31 cm Mehun-sur-Yèvre est une commune française du département du Cher et de la région Centre-Val de Loire. L'ancienne collégiale Notre-Dame est située au cur de Mehun-sur-Yèvre entre le château et la vieille ville ; sa construction débutée au début du XIe siècle réutilisant des éléments de l'ancien castrum et s'appuyant sur les fortifications de la ville, son déambulatoire en fer à cheval, sa chapelle gothique flamboyant en font un monument remarquable et particulier. Il est classé monument historique depuis 1840. Born 12 May 1903 , in Paris.
An advertising draughtsman by profession. Painted as a recreation and attended several painting academies in Paris: Raymond Duncan, the Grande Chaumière and Colarossi. In 1970 he gave up his advertising work to devote himself full-time to painting.
From 1938 he took part in group exhibitions in Paris, including Comparaisons, the Salon des Artistes Indépendants and the Salon de la Marine. He had solo exhibitions in Paris and the provinces.. Il est classé monument historique depuis 18401. Sommaire 1 Situation 2 Historique 3 Plan et architecture 3.1 Plan 3.2 Clocher-porche 3.3 Nef 3.4 Chur et déambulatoire 3.5 Chapelle gothique sud 3.6 Chapelle gothique nord (disparue) 3.7 Crypte (disparue) 3.8 Sacristie 4 Description 4.1 Extérieur 4.2 Intérieur 4.2.1 Décor et mobilier disparus 4.2.2 État actuel et nouveaux décors 5 Notes et références 6 Voir aussi 6.1 Bibliographie 6.2 Articles connexes 6.3 Liens externes Situation Mehun-sur-Yèvre, construit sur la voie romaine entre Bourges et Vierzon, s'est perché initialement sur un promontoire rocheux au confluent de lYèvre et de lAnnain; depuis le IXe siècle la seigneurie de Mehun dépend de l'archevêché de Bourges et ses seigneurs sont les vassaux de l'évêque. L'édifice est construit en utilisant des éléments du castellum les intégrant au chevet et sépare la ville basse de la ville haute d'où la nécessité d'une communication qui au début passe devant la façade occidentale puis, après la construction du clocher-porche (XIIe siècle) qui s'appuie sur la muraille de la ville en surplomb de la rivière, est aménagé sous la nef2,3. La collégiale Notre-Dame dépend depuis le départ de l'évêché de Bourges, la croix grecque du porche en est un signe. Le Berry roman (départements du Cher et de l'Indre) est riche de plus de cent édifices religieux répertoriés, il bénéficie de l'influence de la Bourgogne à l'est avec l'abbaye de Cluny, la Touraine au nord et l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire et le Limousin et l'Auvergne au sud avec l'abbaye Saint-Martial de Limoges4.

Historique Les documents traçant la fondation manquent car ils ont été détruits par les guerres de religion et la Révolution française3 début XIe siècle construction de l'édifice peut-être sur une construction primitive de la fin du Xe siècle XIIe siècle agrandissement de la nef côté nord et ajout de travées occidentales, après 1150 construction du clocher-porche 1466 construction par Raoul Thierry de l'actuelle chapelle de la Vierge sur le côté sud qui a toutes les caractéristiques d'une chapelle seigneuriale 1562 pillage par les huguenots 21 août 1910 incendie dû à la foudre détruisant la partie haute de la nef et du clocher et faisant fondre les cloches5,3. Plan et architecture Plan Le plan est de type église à nef unique sans transept, précédé sur sa face occidentale par un clocher-porche et débouchant sur un chur à déambulatoire rare dans la région. Le chur est flanqué au sud d'une chapelle gothique et le mur nord de la nef est bordé à l'extrémité est d'une sacristie depuis le XIXe siècle. Clocher-porche Construit après 1150, servant de narthex, il s'appuie sur les murailles de la ville et surplombe les Grands moulins; il peut servir de passage pour les piétons entre la ville haute et le château et la ville basse6. Touché par l'incendie de 1910 et déjà remanié après 1885 sa restauration l'amputa de la partie haute.

Il est constitué de trois niveaux, le porche dont les appuis du côté nord sont plus bas que du côté sud en raison de la déclivité du terrain, une salle haute qui communiquait autrefois avec la nef par au moins une ouverture centrale et une côté nord et un beffroi en charpente reconstruit après l'incendie doté d'abat-sons et cantonné de quatre clochetons d'angle; avant il était surmonté d'une flèche en pierre; des cartes postales accessibles sur le site des archives du Cher illustrent l'ancien état5. Nef La nef unique est charpentée et dépourvue de colonnes; ce parti pris fréquent sur les premiers édifices romans permet une belle largeur.

Elle est éclairée en hauteur par des baies en plein cintre en haut des mur gouttereaux et présente six travées. La majorité du mur sud est contemporain de la première construction (chur et déambulatoire), le mur nord et la première travée sont réputés du XIIe siècle et correspondent à un agrandissement de la nef. Elle donne directement sur le chur et son déambulatoire dont elle est séparée par un arc triomphal élevé doté de deux collatéraux accédant au déambulatoire.

Chur et déambulatoire Le chur voûté doté d'un déambulatoire en arc outrepassé ouvrant sur des chapelles rayonnantes correspond à la partie la plus ancienne de l'édifice (début du XIe siècle); il est désaxé vers le sud, l'abside qui se termine par une voûte en cul de four a une curieuse forme en fer à cheval ce qui fait que le chur comme le déambulatoire sont plus étroits au niveau de l'arc triomphal. Ce type de chur à déambulatoire nexiste qu'à trois exemplaires dans la région4 les chapelles rayonnantes sont constituées de deux absidioles axiales et sud et d'une chapelle nord constituée de deux hémicycles une absidiole nord assez semblable aux deux autres se greffant sur un autre hémicycle plus large correspondant probablement à une tour du castrum. Une autre chapelle gothique flamboyant a été ajoutée en 1466 sur le côté sud du déambulatoire. Chapelle gothique sud La chapelle méridionale a été fondée en 1466 par Regnault Thierry, chirurgien du roi et doyen du chapitre comme l'atteste les armes et l'inscription sur la Clé de voûte ; elle est de forme quadrangulaire et s'ouvre directement sur le déambulatoire au début du chur permettant une vue privilégiée sur les offices. Les murs est et ouest sont aveugles et le pignon sud flanqué de deux contreforts angulaires s'ouvre par une large baie gothique flamboyant surmonté d'une petite console et d'un élégant oculus aérant les combles. Cette configuration et son orientation vers le château est typique d'une chapelle seigneuriale. Chapelle gothique nord (disparue) Une grande arcade brisée obturée visible à l'extérieur comme à l'intérieur sur le mur nord de la nef est la seule trace de cet oratoire construit sur le cimetière qui s'étendait au nord de la collégiale; il est détruit entre 1808 et 1837.
Crypte (disparue) Une vaste crypte s'étendait sous l'ensemble du chevet. Elle est irrémédiablement comblée et détruite en 1828 et le niveau du sol du chur, du déambulatoire et des chapelles est alors abaissé d'un mètre. Sacristie Ce bâtiment quadrangulaire accolé au mur nord de la nef a été construit au début du XIXe siècle; il s'ouvre dans la nef près du chur. Description Extérieur Le clocher poche est ornée de deux rangées de modillons préservés lors de l'incendie, ces modillons sont essentiellement non figuratifs mais sa face nord est ornée d'un beau décor sculpté d'agneau pascal s'inscrivant dans une croix grecque; ce décor se retrouve sur quatre autres sites berrichons en dehors de celui figurant sur la collégiale Saint-Ursin de Bourges détruit en 1740 : Saint-Germain de Vornay, Saint-Hugues d'Avord, Saint-Michel de Chârost, Saint-André de Jussy-Champagne; particulièrement monumental ici, il est surmonté d'une épigraphie : « ECCE AGNUS DEI »; il serait daté du troisième quart du XIIe siècle3.
Clocher porche face sud Passage et entrée Face à la ville modillons et agneau Agneau pascal Cliquez sur une vignette pour lagrandir. Le mur nord présente sur les premières travées occidentales la marque d'une large arcade correspondant à l'ancienne voie passant sous la nef.
Les inscriptions peintes sur les murs de la sacristie accolée à la partie orientale du mur nord évoquent une utilisation de ce local comme remise à incendie. En faisant le tour du chevet la hauteur des chapelles rayonnantes évoque fortement d'anciennes tours, elles sont ornées de modillons figuratifs et géométriques; à la base des ouvertures obturées correspondent aux baies de l'ancienne crypte. Sur la face sud de l'édifice, outre le pignon de la chapelle méridionale du chur avec sa baie gothique flamboyante, sa console, son bel oculus, les baies hautes de la nef présentent comme sur le mur nord une élégante archivolte. Une entrée moderne sert d'entrée latérale à l'église.

Massif occidental et mur nord Clocher et élévation sud avant l'incendie de 1910 Face sud: absidioles chapelle seigneuriale mur sud Chapelle seigneuriale détails du pignon Intérieur Décor et mobilier disparus Les restaurations du XIXe siècle font disparaître la voûte lambrissée de la nef et l'épais enduit des murs et des voûtes en particulier du chur et du déambulatoire masque le travail et les décors éventuels antérieurs. L'incendie de 1910 détruit la charpente de la nef, les stalles, les ferronneries et des tableaux. Buhot de Kersers cité par Francois Deshoulières décrit cette charpente avec engoulant et décor renaissance7,3. Art, antiquités > Art du XXe, contemporain > Dessins, lavis. L'item "Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry" est en vente depuis le lundi 26 août 2019.

Il est dans la catégorie "Collections\Cartes postales\France\ Centre\Cher - 18". Le vendeur est "fineantik" et est localisé à/en Vannes. Cet article peut être livré partout dans le monde.

  • Caractéristiques: Signé
  • Matériau: Crayon
  • Type: Dessin
  • Thème: Paysage


Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry    Roger BURLET-VIENNAY (1903-1997) Eglise de Mehun s/ Yèvre Vierzon cher berry